Accueil > Atmosphère > Les rêves

Les rêves

dimanche 29 juin 2008, par Jenni

Il occupe environ 1h et demi de nos nuits et nous met dans des situations assez inhabituelles, pourtant on ignore encore une grande partie de sa signification, c’est le rêve. Même si on ne s’en souvient pas forcément, on fait plusieurs rêves chaque nuit. Aussi étranges soient ils, ils jouent un rôle important en nous.

- A quoi servent les rêves ?

La psychologie lui accorde un très grand intérêt, il serait, selon les psychologues le mode d’accès à notre monde intérieur.
Au XIXe siècle, les scientifiques considèrent le rêve comme une réaction physiologique venue du corps et des sensations. Ils n’accordent donc aucun intérêt à toute interprétation car elle serait complètement dénuée de sens. Aujourd’hui, l’hypothèse a été appuyée par le fait que le rêve servirait en fait à entretenir la mémoire. Deux idées sont avancées : soit il constitue un archivage des souvenirs, soit il représente ceux qui vont être éliminés. Pour le moment, aucune des théories n’a pu être prouvée.


D’après Freud, le rêve a pour but de nous révéler à nous même, en nous libérant inconsciemment de ce dont notre conscience nous prive. Etant enfant, on a refoulé (sans forcement s’en rendre compte), un grand nombre de sensations, de désirs, d’envies, et le rêve serait la route d’accès à notre inconscient. Pourtant en général les rêves sont plutôt confus, étranges et ils semblent n’avoir aucun sens, mais cela est dû au fait que même relâchée, la conscience continue à refouler. Le rêve fonctionnerait donc comme une énigme, où chaque élément serait à décoder pour trouver la solution.
Selon Jung, le rêve donne accès a un univers beaucoup plus vaste, qui permet de se restructurer. Pour lui, quelqu’un à l’écoute de ses rêves se réalise pleinement. On rêve de choses universelles, et non comme le dit Freud, de choses propres à la personne.

- Qu’en est il des cauchemars ?

Même si certains sont douloureux ou pénibles, les cauchemars signifient généralement que quelque chose ne va pas, qu’il y a une difficulté interne (celle-ci peut parfois être reliée a l’enfance).
Quelle que soit l’hypothèse exacte, les rêves travaillent donc pour nous, selon les neurologues ils seraient particulièrement importants pour la mémoire.

- L’interprétation de nos rêves :

Dans l’antiquité, les rêves étaient considérés comme des présages de l’avenir, et les superstitions populaires y voyaient des signes, soit maléfiques, soit bénéfiques.
Au XVIIIe siècle, des philosophes allemands voient un langage de l’âme dans les rêves. Avec l’apparition de la psychanalyse, le rêve est considéré comme un désir refoulé.
Un rêve c’est en fait une association d’images qui ne semblent rien vouloir dire. Pour être interprété, il doit être décortiqué et chaque fragment doit être analysé séparément.

Ce qui est complexe c’est que souvent, un élément peut avoir un sens totalement opposé, par exemple la nudité peut être représentée par un uniforme… Une fois que chaque élément est interprété et associé a ce qui a pu se passer dans notre quotidien, ou antérieurement, il est alors possible de comprendre ce qui s’est passé pendant notre nuit. Le rêve n’est pas une vue sur ce qui va réellement se passer, mais sur ce que le rêveur se cache à lui-même. Ça ne veut pas dire que le rêve représente ce qu’aimerait l’individu, car le rêve doit être interprété pour avoir une signification.



Voir en ligne : Reves-intreprete.com

Répondre à cet article