Accueil > R-évolution > Stratégie d’Alynski

Stratégie d’Alynski

mercredi 2 mai 2007, par GM

En 1970, Saul Alynski, agitateur hippie et figure majeure du mouvement étudiant américain, publia un manuel énonçant dix règles pratiques pour mener à bien une révolution :

1. Le pouvoir n’est pas ce que vous possédez mais ce que votre adversaire s’imagine que vous possédez.

2. Sortez du champ d’expérience de votre adversaire. Inventez de nouveaux terrains de lutte dont il ignore encore le mode de conduite.

3. Combattez l’ennemi avec ses propres armes. Utilisez pour l’attaquer les éléments de son propre code de références.

4. Lors d’une confrontation verbale, l’humour constitue l’arme la plus efficace. Si on parvient à ridiculiser l’adversaire ou, mieux, à contraindre l’adversaire à se ridiculiser lui-même, il lui devient très difficile de remonter au créneau.

5. Une tactique ne doit jamais devenir une routine, surtout lorsqu’elle fonctionne. Répétez-la à plusieurs reprises pour en mesurer la force et les limites, puis changez-en. Quitte à adopter une tactique exactement contraire.

6. Maintenez l’adversaire sur la défensive. Il ne doit jamais pouvoir se dire : " Bon, je dispose d’un répit, profitons-en pour nous réorganiser. On doit utiliser tous les éléments extérieurs possibles pour maintenir la pression.

7. Ne jamais bluffer si on n’a pas les moyens de passer aux actes. Sinon, on perd toute crédibilité.

8. Les handicaps apparents peuvent se transformer en les meilleurs des atouts. Il faut revendiquer chacune de ses spécificités comme une force et non comme une faiblesse.

9. Focaliser la cible et ne pas en changer durant la bataille. Il faut que cette cible soit la plus petite, la plus précise et la plus représentative possible.

10. Si on obtient la victoire, il faut être capable de l’assumer et d’occuper le terrain. Si on n’a rien à proposer de nouveau, il ne sert à rien de tenter de renverser le pouvoir en place.



Encyclopedie du savoir relatif et absolu - Bernard Werber


Voir en ligne : Wikipedia.org

Répondre à cet article