Accueil > Cyber Culture > Les smileys

Les smileys

mercredi 9 mai 2007, par Flo.®

Ce sont des combinaisons de caractères ASCII utilisées graphiquement pour former un visage. Elles expriment quelque chose que l’écriture sur écran, souvent rapide et plus instinctive que réfléchie, ne permet pas d’apprécier.


Très utilisées, il en existe des centaines, et certaines sont même des signatures personnelles évoquant certaines caractéristiques de leur auteur. Les smileys sont essentiellement employés pour indiquer les notes d’humour, mais aussi des moments de tristesse, des émotions, ou d’exprimer une attitude physique (boudeur, muet...). On trouve des smileys un peu partout, principalement dans le courrier électronique et dans les messages des utilisateurs des groupes de discussion (newsgroups). À ne pas confondre avec l’art ASCII ni avec les ornements typographiques appelés casseau (dingbats).

L’invention des smileys est généralement attribuée à Scott E. Fahlman qui le 19 septembre 1982 créa le symbole :-) afin de d’étiqueter les messages drôles ou ironiques qui circulaient sur le forum de son université.

-  Les premiers smileys étaient ceux-ci :


 :-) et :-(

ce qui explique son appellation « smiley » puisque « smile » en anglais signifie « sourire ».

Il suffit de pencher la tête sur le côté gauche à 90° pour comprendre. On voit alors un visage stylisé avec le caractère deux-points pour les yeux, un tiret pour le nez et une parenthèse pour la bouche.
Ceci dit, un message du 20 septembre 1982 précise qu’avant l’invention de Scott E. Fahlan, le symbole \__/ évoquant un sourire était déjà utilisé.

En France, il est plus courant d’utiliser le terme anglais smiley. Le terme « binette » est recommandé par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLF) ainsi que par l’Office québécois de la langue française (OQLF) (depuis 1995). Parmi les autres termes proposés, on trouvera « frimousse », « souriard », « souriant », « trombine », « tronche », « bouille », « mimique », « bonhomme sourire », voire « p’tit bonhomme qui rigole » et bien entendu « émoticône » comme mentionné plus haut.

Le terme émoticône n’a pas été retenu à cause de son manque de précision, puisqu’une binette n’est pas une icône, au sens reconnu en informatique à ce terme. Comme une binette peut suggérer des expressions variées autres que le sourire, les termes souriant et souriard, calques de l’anglais smiley, n’ont pas été retenus non plus. Le terme « frimousse » a été adopté tardivement par la Commission générale de terminologie et de néologie (CGTN) de France en 1999.

En dépit des recommandations émanant d’organismes à vocation de normalisation linguistique, tant en France qu’au Québec, l’usage francophone n’a pas encore tranché entre smiley (qui reste, et de loin, le plus fréquent dans les usages francophones tous pays confondus, même si son sens est très restrictif), émoticône (perçu comme le terme plutôt officiel), et binette (quasiment inconnu). Trombine semble avoir une certaine popularité en France, moindre toutefois que les précédents.

- Voici quelques exemples :

 :-) sourire
 :-( tristesse, déception
 ;-) clin d’œil
 :-D rire de toutes ses dents
 :-P qui tire la langue
 :-X ne parle pas, muet
 :-* bisou
 :-O criant
|-O bâillant
 :-o étonné, bouche bée
 :-° siffle, prend l’air innocent
 :’( pleure
8-) n’en croit pas ses yeux
 :-\ confus
= :-/ punk
+ :-| pape
 :-E agressif (montre les dents)
 :-€ vampire
 :-3) une personne à moustache

- Binettes style nippon :

Elles sont appelées au Japon "Kao Maaku" ou "Face Marks" (qui veut dire « visage de face ») car elles ont la particularité de se lire sans pencher la tête, et leur graphie s’inspire des expressions de personnages dans les mangas.

(^_^) ou (^^) et même simplement ^^ correspond à :)

(^-^) indique un rire ; ^0^ l’enthousiasme

( ;_ ;) ou (T_T) correspond à :’-( et :_(

(@_@) ou O.o ou O_ô ou -.- ou -_- ou =.= indique la surprise ou la consternation

é_è indique la pitié ou l’imploration

>_< ou è_é indiquent l’agacement ou l’énervement

=^.^= ou >^.^< représente un chat et par extension un personnage mignon et/ou enfantin

:3 représente un singe et par extension un personnage taquin
d^o^b représente la joie avec les deux pouces en l’air.

’ ou " sont rajoutés pour traduire une légère gêne (représentation d’une goutte de sueur)

-  Exemples :


^^’ ou -_-’ ou -_-"

Elles sont souvent plus visuelles et permettent des variations et des interprétations différentes.

Certaines de ces binettes sont largement utilisées en occident par la nuance qu’elles apportent. Ainsi un sourire avec les yeux ouverts «  :-) » n’est pas utilisé dans le même contexte qu’un sourire avec les yeux fermés « ^^ », la bouche qui fait la liaison entre les deux yeux est cependant peu utilisée pour celui-ci. « T_T », « O_o » ou « >_< » sont également très répandus.

-  Explication sur la différence entre format occidental et format japonais :

Des chercheurs en psychologie des universités de Hokkaidō (Japon) et de l’Alberta (Canada), dirigés par Masaki Yuki, ont analysé comment les Japonais et les Américains déchiffrent les expressions faciales. Ainsi, les Américains se concentrent sur les lèvres, et les Japonais sur les yeux[3]. C’est pourquoi les émoticônes occidentaux montrent une grande variété de bouches.

© Copyright Wikipédia - Cet article est sous licence GFDL



Voir en ligne : Wikipedia.org

Répondre à cet article