Accueil > Hypercomplex > Conscience artificielle

Conscience artificielle

samedi 27 janvier 2007, par GM

L’intelligence artificielle est la recherche de moyens susceptibles de doter les systèmes informatiques de capacités intellectuelles comparables à celles des êtres humains.Le parallèle entre les ordinateurs et l’Homme va peut-être plus loin qu’on ne pense.


La similitude à bien des niveaux est flagrante : information élémentaire (le bit pour l’ordinateur, le potentiel d’action pour le cerveau), puis intégration des informations pour constituer des informations plus complexes (système d’exploitation, mémoire... en miroir avec nos comportements animaux, instincts..). Puis vient le niveau d’intégration supérieur : les sens (la vue, l’ouïe, et idem pour le captage et traitement d’informations extérieures pour l’ordinateur), ensuite le niveau encore supérieur : l’interaction (le langage, la relation.. et le réseau pour les ordinateurs). Mais là où ça coince, c’est au niveau du dessus : la perception consciente de tout cela.


En partant du postulat que la conscience est le fruit de la complexification de nos circuits neuronaux (densité de connexions inter-neuronales), on peut imaginer que la complexification de nos réseaux informatiques peut faire émerger une forme de "conscience virtuelle". Forte de tous ses "neurones PC" interconnectés via ses "axones et dendrites" en fibre optique, d’une "mémoire" immense formé des informations circulant sur Internet, pourquoi ne pas fantasmer sur une entité insaisissable consciente d’elle-même, née du fruit de l’interaction immense créée par internet ?

Le mystère réside dans "comment ? qu’est-ce-qu’il manque ?". On sent presque intuitivement que ça coince quelque part. Si cela devait arriver, on pourrait alors décortiquer les mécanismes qui sous-tendent la conscience, et percer le mystère.
Si cela n’arrive jamais, on peut toujours penser que ce vide entre "information" et "conscience de soi" ne peut être rempli que par Dieu, ou du moins quelque chose que nous ne comprendrons jamais vraiment et qui nous dépasse. On pourrait ainsi définir Dieu comme étant le vide entre une entité et sa conscience d’exister.



Voir en ligne : Wikipedia.org

4 Messages

  • Conscience artificielle Le 15 juin 2007 à 09:08

    un informaticien au alentour de los angeles est en train de concevoir un logitiel qui permetrait selon lui sde pouvoir par luis meme de réflechir,donner des reponse mai plus étonnament,se poser des question et ne plus donner des information que par 0 ou 1 mais inclure le 3:le peut etre...les ordinateur pourrait il un jour donc ,se poser des questions ?oui

    Répondre à ce message

    • Conscience artificielle Le 7 juillet 2007 à 05:02, par misterlofo

      Bonjour, je ne pense pas que l’on puisse créer de conscience à partir de l’informatique, j’ai longtemps réfléchi sur la question, et je pense qu’à partir du moment ou l’homme écrit un programme aussi complexe soit il, même si en l’executant on apperçoit des comportements aléatoires de la part du robot programmé pouvant s’apparenter à de l’autonomie et à des choix et une interactions entre ce robot et le monde exterieur, les comportements du robots seront tjs prédeterminés !

      Ce que je conçoit en terme d’intelligence artificielle, c’est :
      Une machine organique. Drôle d’antithèse, mais imaginons que l’on conçoive une machine pourvu de muscles comme les notres, de mains, de bras (grace au cellules souches), on ne parlerait plus de machine mais d’organisme. Et cet organisme étant vivant, en lui inculcant un programme très basique correspondant en la satisfaction de tout besoin naturel( tel que se nourrir, dormir, etc.) et enle soumettant à des situations extrèmes, cet organisme lutterait pour sa survie, et de la peut etre, un conscience emergerait...
      Tout comme les premiers hommes se mettant debout afin de pouvoir appercevoir les prédateurs dans une savane qui était autrefois une foret.

      Enfin je sais c’est tres flou, mais je ne concoit pas l’intelligence articielle en terme de programme, je pense que la conscience résulte d’un processus biologique, de stimulis externe et de situations de survie

      Répondre à ce message

      • Conscience artificielle Le 7 juillet 2007 à 05:05, par misterlofo

        le 3 que tu décrit est théoriquement impossible c’est vrai ! va mettre un peut etre dans un programme, c’est impossible.

        Mais en pratique c’est autre chose, je pense que seul la vie est le résultat de ce peut etre, ce choix n°3 est la condition nécéssaire a la forme de toute intelligence, je parle de toute forme de vie !

        Répondre à ce message

  • Conscience artificielle Le 1er avril 2010 à 09:09, par Alfgel

    Le postulat de base est faux. Ce n’est pas en multipliant les transistors d’un circuit qu’on le rend conscient de lui même.
    La naïveté est portée sur l’immensité des connections, se raprochant du nombre des connections nerveuses du cerveau humain. Oui c’est fantastique, bientôt on fabriquera des ordis comprenant des milliards de transistors. Mais un cerveau conscient c’est beaucoup plus que ça. On en restera à un calculateur.
    Prenez exemple du coeur artificiel, on disait le coeur ce n’est qu’une pompe. Oui on en a fabriqué une totalement autonome, miniaturisée, implantable dans le thorax humain. Finalement on s’est rendu compte que le coeur était beaucoup plus qu’une simple pompe.
    Les scientifiques nous arrivent souvent avec ce genre d’utopie, il ne s’agit que de penser à la formule du TOUT si chère à certain physiciens !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article