Accueil > Utopies

Utopies

Dernier ajout : 23 novembre 2006.

Dans le langage courant actuel, utopique veut dire impossible ; une utopie est une chimère, une construction purement imaginaire dont la réalisation est à priori, hors de notre portée. Quelles sont les utopies qui ont déjà été tentés et que sont elle devenues.

Articles de cette rubrique

  • L’ultime utopie, la non-violence

    23 novembre 2006, par GM

    La paix reste une grande cause. Si elle n’est actuellement qu’une non-réalité, elle est une idée utile pour l’avenir de la nature et de l’homme...
    Nous sommes des nomades. Capables du meilleur et du pire. Nous cherchons le mirage au-delà de l’oasis. Les utopies font partie de nous-mêmes. Et quand nous n’en avons plus, nous devenons des sédentaires dans l’action et la pensée. Notre liberté reste imparfaite, puisque l’homme ne trouve guère l’équilibre entre son individualité et la collectivité. (...)

  • L’île d’Utopie de Thomas More

    24 septembre 2006, par GM

    Le mot "utopie" a été inventé en 1516 par l’anglais Thomas More. Il signifie, en grec "qui ne se trouve en aucun endroit". Ce diplomate humaniste, chancelier du royaume d’Angleterre, décrivit une île merveilleuse qu’il nomma Utopia et où regnait une société sans impôt, sans misère, sans vol.
    Avec « Utopia », le philosophe anglais conçoit en même temps un non-lieu et lieu de bonheur à l’abri de toute tyrannie. Un « Éloge de la sagesse » en écho à « L’Éloge de la folie » d’Erasme. Il pensait que la première (...)

  • Les utopies solitaires

    24 septembre 2006, par GM

    L’Internet est-il en train de réaliser l’utopie du village planétaire ? A condition alors de préserver notre faculté individuelle de rêve, de fiction, de création d’ailleurs et d’autres mondes.
    L’histoire donc est jonchée d’utopies. De Platon aux grands fantasmes idéologiques du XXe siècle en passant - pour certains - par la Bible, il serait vain et fastidieux de toutes les recenser. D’aucuns confèrent à cet égard au « Robinson Crusoé » de Daniel Defoe (1719) ou aux « Voyages de Gulliver » de Jonathan (...)

  • Hippodamos à Milet

    10 septembre 2006, par GM

    En 494 avant J.C., l’armée de Darius, roi des Perses, détruit et rase la ville de Milet, située entre Halicarnasse et Ephèse. Les anciens habitants demandent alors à l’architecte Hippodamos de reconstruire d’un coup leur cité toute entière.
    Il s’agit d’une occasion unique dans l’histoire de l’époque. Jusque là, les villes n’étaient que des bourgades qui s’étaient progressivement développées dans la plus grande anarchie. Athènes, par exemple, était composée d’un enchevêtrement de rues, véritable labyrinthe qui (...)

  • Les phalanstères de Fourier

    28 août 2006, par GM

    Charles Fourier était un fils de drapier né à Besançon en 1772. Dès la révolution de 1789, il fait preuve d’étonnantes ambitions pour l’humanité. Il veut changer la société. Il expose ses projets en 1793 aux membres du Directoire qui se moquent de lui.
    Dès lors il décide de se ranger et devient caissier. Lorsqu’il a du temps libre, Charles Fourier poursuit néanmoins sa marotte de la recherche d’une société idéale qu’il décrira dans les moindres détails dans plusieurs livres dont "Le Nouveau Monde (...)

0 | 5